MORT’HUS – Continuités

Une recherche de design sur l’accompagnement de la fin de vie,.

Workshop Insitu en partenariat avec la Fabrique de l’Hospitalité – Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et sous la direction deNicolas Couturier, Mireille Diestchy, Cécilia Gurisik, Bruno Lavelle et Jean Obrecht.

Les questions que nous posons ici sont les suivantes :
“Dans quelle mesure est-il possible d’entamer un travail de deuil à l’hôpital?”
“Quels sont les dispositifs qui permettraient d’accompagner le personnel soignant, mais aussi les proches dans cette épreuve délicate ?”
Il existe en effet des services hospitaliers dans lesquels on gère plus de décès qu’ailleurs. Mais partant du principe qu’aujourd’hui en France, 70% des gens meurent à l’hôpital ; il est évident que plusieurs espaces et services sont concernés par la question.
C’est pourquoi nous ne nous cantonnerons pas à l’étude et l’observation d’un seul service. Nous avons choisi de traverser divers endroits, de questionner plusieurs lieux, plusieurs personnes, pour avoir une approche prospective plus large de la question, dépassant le présent, le cadre humain, spatial et temporel.

LE GUIDE PRATIQUE 

Lorsque que nous sommes conviés à l’hôpital, bien souvent nous sommes nerveux, anxieux, nous ne saisissons pas toutes les informations. Qu’est-ce que le médecin a dit ? Mince j’ai oublié le papier qu’il m’a demandé…
Imaginez un peu ceci mais en pire, lorsque vous venez pour un proche, un parent défunt. Cette situation de stress vous fera perdre vos moyens et tout ceci
sera encore pire lorsque sans accompagnement il faudra faire
les papiers administratifs, planifier les obsèques…. C’est pour répondre à ceci
que les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg vous proposent le guide pratique d’accompagnement pour les familles endeuillées. Composé de fiches pratiques,
il est personnalisable et libre ment composable en fonction de ces questions.
Didactique et non linéaire, il se veut le meilleur support pour accompagner
les familles dans le chemin des obsèques administratives.

PAR RAPPORT AU FICHES

Elles se veulent compréhensibles et permettent une lecture sur
plusieurs niveaux de littératie : Les textes sont des points
de référence comme des extraits de lois sur le thème de la fiche.
Ils résument l’information pour n’avoir que l’essentiel.
Des pictogrammes sont utilisés pour présenter les éléments clefs
d’information, et un changement de couleurs pour mettre en évidence
certains points. Des illustrations expliquent des procédures et les choses à faire.
Des fiches sont présentes en multi langue parce que Strasbourg
est une ville Européenne. La typographie linéale est facilement
lisible et inspire le sérieux, elle est de plus libre de droits.
Les tirages peuvent être faits à 8000 exemplaires, à raison d’un par famille.
Ils peuvent être imprimés dans une imprimerie ou dans l’espace reprographie
de l’hôpital (pour recharger les stocks rapidement).

Quand proposer le guide ?
Le guide peut être proposé dans tout service où un patient est susceptible de mourir.
Il peut être aussi bien présenté en réanimation lors d’une mort brutale que dans un service spécialisé où l’on sent le patient partir. Il est ainsi proposé
aux familles qui le composent en fonction de ces questions ou choses à faire.
Ce guide se veut comme un accompagnateur pour s’occuper des éléments de la vie physique et administrative de votre proche.

administrative de votre proche.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s